Association
SURFACE SENSIBLE

+33.(0)6.08.77.91.23

surface.sensible@free.fr

Expositions
Page : 1 2 3 4 5 6 7

Blicke Ohne Grenzen / Regards Sans Limites



Du 18.08 au 23.09.2012


Saarläandisches Künsterhaus Saarbrücken

Avec :
- Patrick Galbats (L)
- François Goffin (B)
- Henrike Kreck (D)
- Chantal Vey (F)

Bourse d’aide à la création en faveur de la jeune photographie dans la Grande Région Transfrontalière.

Projet à l’initiative de l’association Lorraine Surface Sensible / en partenariat avec CCAM - scène nationale de Vandoeuvre (F), CNA - Centre National de l’Audiovisuel de Dudelange (L), Les Chiroux - Centre culturel de Liège (B), Saarländisches Künstlerhaus de Sarrebruck (D), association Kulturverein Bild und Kunst de Trèves (D) / cette bourse d’aide à la création reçoit les soutiens financiers de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lorraine, le Conseil Régional de Lorraine, le Ministère de la Culture du Grand Duché de Luxembourg, le Ministère de la Communauté Française de Belgique, Staatskanzlei des Saarlandes - Arteilung Kultur, Kultubüro der Stadt Trier avec l’aide du Goethe Institut de Nancy et de l’Espace Culturel Grande Région.

Lien vers le site :
http://www.kuenstlerhaus-saar.de
>> aller sur le site <<

Chants de la Terre

Chants de la Terre



Du 16 juillet au 10 septembre 2012


Montigny-les-Metz - Jardin devant Blory

Anne Delrez
Delphine Gatinois
Jean-Michel Husson
Patrick Jacques
Patrick Kuhn
Odile Massé
Claude Philippot

Il n’y a pas de nature sans le consentement de la terre et sans la complicité de l’homme.
Pas de brin d’herbe qui pousse, pas de blé qui ondoie, pas de vigne qui mûrit, pas de rose qui éclôt…
La terre nourrit encore et toujours ce qu’elle crée. Soumise à l’activité biologique ou chimique, elle est aussi sans cesse dominée par l’homme exerçant son pouvoir. Invariablement soignée, domptée, torturée, souillée, bombardée, exploitée dans tous les sens du terme, la terre est aussi paysage, soumise aux fuyantes saisons, sereine, apaisante et source d’inspiration infinie pour les contemplatifs
Au-delà de l’exercice imposé (Chants de la Terre), et du style, les six photographes et l’écrivaine mobilisés par l’association Surface Sensible ont choisi sur zone, à la lisière de l’apparent et du réel, de confronter leurs expériences intuitives à base d’extases, ou d’auscultations effrontées.
Leur moisson s’inscrit dans le cadre de l’exposition itinérante « L’été de l’Imagerie Nomade ».

Chants de la Terre

Chants de la Terre



Du 08 juin au 12 juillet 2012


Parc de la Mairie de Maxéville

Anne Delrez
Delphine Gatinois
Jean-Michel Husson
Patrick Jacques
Patrick Kuhn
Odile Massé
Claude Philippot

Il n’y a pas de nature sans le consentement de la terre et sans la complicité de l’homme.
Pas de brin d’herbe qui pousse, pas de blé qui ondoie, pas de vigne qui mûrit, pas de rose qui éclôt…
La terre nourrit encore et toujours ce qu’elle crée. Soumise à l’activité biologique ou chimique, elle est aussi sans cesse dominée par l’homme exerçant son pouvoir. Invariablement soignée, domptée, torturée, souillée, bombardée, exploitée dans tous les sens du terme, la terre est aussi paysage, soumise aux fuyantes saisons, sereine, apaisante et source d’inspiration infinie pour les contemplatifs
Au-delà de l’exercice imposé (Chants de la Terre), et du style, les six photographes et l’écrivaine mobilisés par l’association Surface Sensible ont choisi sur zone, à la lisière de l’apparent et du réel, de confronter leurs expériences intuitives à base d’extases, ou d’auscultations effrontées.
Leur moisson s’inscrit dans le cadre de l’exposition itinérante « L’été de l’Imagerie Nomade ».

Chants de la Terre



Du 18 mai au 30 Septembre 2012


Musée STIBBERT - Florence -Italie

Jean-Michel HUSSON

Tout est parti pour lui ici d’un poème romantique de Friedrich Rückert.
Gommant volontairement les personnages de cette œuvre, le photographe s’est focalisé sur la seule vision enchanteresse de ses jardins, tout en nuance et harmonie.



Chants de la Terre



Du 23 avril au 05 juin 2012


Parc du Charmois - Vandoeuvre-lès-Nancy

Anne Delrez
Delphine Gatinois
Jean-Michel Husson
Patrick Jacques
Patrick Kuhn
Odile Massé
Claude Philippot

Il n’y a pas de nature sans le consentement de la terre et sans la complicité de l’homme.
Pas de brin d’herbe qui pousse, pas de blé qui ondoie, pas de vigne qui mûrit, pas de rose qui éclôt…
La terre nourrit encore et toujours ce qu’elle crée. Soumise à l’activité biologique ou chimique, elle est aussi sans cesse dominée par l’homme exerçant son pouvoir. Invariablement soignée, domptée, torturée, souillée, bombardée, exploitée dans tous les sens du terme, la terre est aussi paysage, soumise aux fuyantes saisons, sereine, apaisante et source d’inspiration infinie pour les contemplatifs
Au-delà de l’exercice imposé (Chants de la Terre), et du style, les six photographes et l’écrivaine mobilisés par l’association Surface Sensible ont choisi sur zone, à la lisière de l’apparent et du réel, de confronter leurs expériences intuitives à base d’extases, ou d’auscultations effrontées.
Leur moisson s’inscrit dans le cadre de l’exposition itinérante « L’été de l’Imagerie Nomade ».

Page : 1 2 3 4 5 6 7